Canal du Soin

août 4, 2017

La qualité d’approche du thérapeute

Au fil de mes expériences, j’ai observé mon langage et j’ai commencé à faire une distinction entre la phrase « donner un soin à quelqu’un » et « recevoir le soin pour quelqu’un ».  Le seul fait de changer de vocabulaire invoque une disposition intérieure complètement différente.

D’un point de vue énergétique et spirituel, le fait de « donner un soin » peut faire interférence entre le patient et son âme en orientant volontairement ou inconsciemment une énergie à entrer en lui. Même avec toute sa bienveillance, souvent, le thérapeute est malgré lui en train d’imposer quelque chose qui éloigne le patient du chemin voulu par son âme. L’énergie qui coule en l’autre, qui est donnée et donc orientée de façon yang, devient teintée du filtre mental et personnel du thérapeute.

Dans l’approche yin de l’art de « recevoir le soin pour quelqu’un », il n’y a rien à chercher ou à réparer. Le thérapeute est détaché de ce qu’il y a à faire et de toutes les techniques apprises. Il ne cherche pas à donner le bon exercice pour guérir la maladie de l’autre, ou la bonne respiration ou le bon toucher ou la juste circulation énergétique. Il écoute sans chercher à résoudre, ni même corriger. Parfois même, il n’opérera aucune tentative pour guérir le mal, sachant que celui-ci a une signification profonde, un trésor à révéler. Par un accueil total de ce « mal » porteur de message évolutif, le thérapeute lui laisse toute la place pour s’exprimer et se résoudre de lui-même; guérir l’effet précocement sans comprendre la cause priverait le patient du réel sens de la mal-à-dit.

C’est cette prédisposition intérieure qui est nécessaire pour que l’Être offre son soin et amène celui qui reçoit à se reconnaître et à se reconstruire dans sa Totalité.

Ainsi, le thérapeute ne donne pas. Il reçoit au même titre que le patient. Il est celui qui ouvre la porte à l’énergie de Vie et qui protège l’espace. Face à son miroir, le thérapeute corrige son propre système en même temps qu’il est l’agent corrigeant.

Il est le canal entre le spirituel et la matière.

L'art de vivre en conscience vous appel ?

Inscrivez-vous pour recevoir les ressources de la Géosophie : Articles, Essais, Inspirations & Perspectives. 

Votre inscription est confirmée ! Vous recevrez plus d'information très bientôt.

Partagez sur vos réseaux
X