Devenir Humain

septembre 22, 2017

La révolution individuelle

Si nous comparions l’attitude de l’humain moyen à celle de certains animaux, nous serions un peu déçus de notre race prétendument évoluée et intelligente.

Si ce n’était que de la destruction de notre milieu de vie, de notre égoïsme légendaire, de la maltraitance que l’on fait subir aux nôtres et aux autres espèces, de notre rivalité guerrière ou de notre boulimie consumériste superficielle, nous aurions raison d’être dépressifs en voyant que notre bêtise n’a pas de fond.

Mais l’homme a du bon et son grand potentiel à lui aussi n’a pas de fond.

Ses capacités d’imagination créatrice tant technique qu’artistique, son incroyable sensibilité émotionnelle qui culmine en compassion et en télépathie, son appel profond pour un ordre supérieur unificateur, sa capacité à embrasser l’abstrait tant mathématique que spirituel, et que dire de son cœur, siège de l’incarnation spirituelle et des pouvoirs psychiques… ne sont que des exemples de ce qui est possible pour chacun.

Mais pourquoi n’y a-il qu’une poignée d’hommes qui y touchent réellement ?

 

“Devenir” Humain

La clé est de comprendre que l’homme n’est pas achevé. Tout comme un nouveau né qui doit continuer à grandir dans l’espace sécuritaire de la famille, l’homme doit continuer a maturer dans le contexte sécuritaire d’une communauté.

Si nous ne sommes pas supportés dans la croissance émotionnelle (de 7 à 14 ans) et mentale (de 14 à 21 ans), puis dans le développement de notre personnalité (jusqu’à 28 ans) nous serons toute notre vie des êtres humains inachevés.

Inachevé, notre potentiel de joie, de réalisation et de contribution est grandement limité.

C’est pourquoi l’éducation est si fondamentale. C’est l’aide pour devenir humain et déployer notre plein potentiel.

 

L’individualisation

L’individualisation, c’est devenir indivisé, indivisible, unifié en soi.

La première étape de l’individualisation est la maturation des trois premiers corps et de l’intégration de la personnalité.

Maturation Physique : C’est apprendre à subvenir à ses besoins vitaux – nourriture, protection, santé – par soi-même, en relation avec la communauté.

Cette étape est souvent bien complétée dans nos sociétés développées.

Maturation Émotionnel : C’est apprendre à s’aimer, c’est-à-dire à puiser son énergie source vitale dans la Nature, à générer de l’énergie d’Amour par soi-même et non plus en quémandant aux autres. C’est aussi l’art de partager sainement l’affection et l’énergie émotionnelle.

Cette étape est l’enjeu global de l’humanité, qui est en manque d’énergie vitale et grandement déconnectée de la nature et de la source.

Maturation Mentale : C’est apprendre à penser par soi-même et à avoir une réflexion critique, créatrice et souveraine. C’est le développement du mental supérieur, philosophique et abstrait capable d’accéder à la sagesse intuitive.

Cette étape est encore à peine explorée. Or l’accès à l’éducation de base a fait faire un bond à l’homme dans les 100 dernières années.

Maturation de la Personnalité : Cette étape est la définition d’un sens intégratif du JE. La création d’une identité forte capable de regrouper sous sa gouverne les trois corps inférieurs nommés.

La réelle maturation de la personnalité est le service volontaire au bien de la communauté. Et non plus une quête egotique si viscérale dans les étapes précédentes.

 

Vers le collectif

Ce passage d’une conscience egocentrée à une conscience collective est une importante étape, car elle est initiatique : elle changera profondément notre identité. Pourtant, sans le support d’une collectivité initiée, comment un individu y serait-il convié ?

Où est la tribu, la famille, la communauté qui sert d’utérus et de réceptacle pour cet important passage ?

Et bien, il semble qu’elle s’est détruite avec le temps et que le moment est venu de la reconstituer, à notre mesure… car nous en avons tous de besoin.

Ce dernier passage initiatique de l’individualisation est celui où l’homme retrouve sa connexion avec sa propre source spirituelle, son âme. L’énergie de l’âme, étant Amour, est fondamentalement une conscience collective prête à servir le bien de la communauté.

Après cette étape, nous pouvons dire que l’adolescence est enfin finie. L’homme ne pense plus pour lui, pour ses avantages et ses profits personnels. Il devient réellement mature et il agit dans une vision plus large.

Alors, il peut développer sa spiritualité en tout légitimité, car les pouvoirs qu’il contactera seront mis au service. Après l’individualisation, ce sera l’étape de la spiritualisation.

Il est donc pratiquement inutile – voire dangereux – de chercher à développer les pouvoirs psychiques avant cette étape, puisque l’individu est encore egocentré.

À ce moment de maturation individuelle complétée, nous sommes vraiment un Humain Achevé. Et c’est le début du déploiement du « sur-Homme ».

L’étape qui suit sera une autre initiation profonde et un autre transfert d’identité vers sa source intérieure. L’Homme aura la responsabilité et les pouvoirs associés pour participer en toute autorité au service de l’évolution de la conscience de l’humanité et des royaumes planétaires.

Alors, êtes-vous prêt à embrasser le processus de transformation ?

Intéressé par la perspective de la Géosophie ?

Recevez nos Articles, Essaies, Inspirations & Perspectives sur le monde de la Géosophie. 

You have Successfully Subscribed!

Partagez sur vos réseaux
X