La Révolution Identitaire

On peut tout faire pour changer le monde sans qu’il bouge d’un iota. Cependant, dès que l’on change son regard, on voit le monde complètement différent… et de par ce regard différent, chaque geste, aussi anodin qu’il soit, change le monde.

Changer son point de vu, c’est changer celui-qui-regarde. C’est changer sa notion de qui nous sommes intrinsèquement.

Alors pour changer le monde, il faut faire évoluer l’identité personnelle.

L’identité personnel, ou la conscience de qui nous sommes, est une notion qui doit être en constante évolution au cours d’une vie humaine. C’est un signe de santé mentale que de voir notre identité évoluer. En fait la conscience identitaire passe par de nombreuse aventure ou initiation pour se raffiner peu a peu pour se déployer vers du tout nouveau. Les fleurs se déploient pour laisser place aux fruits !

Nous avons tous eu ce genre d’expérience, parfois radicale, parfois progressive qui nous invite à nous redéfinir. La maladie n’est elle pas de cet avis ?

 

IMG_20140216_113056

Le shift initiatique de Adolescence 

L’adolescence et la zone « jeune adulte» représentent puissamment ce principe vital de transformation : la quête d’identité y est à son maximum. Le jeune cherche a passer de l’enfance vers l’adulte.

Faute de guidance et de projets positifs, les adolescents peuvent ressentir un mal-être profond et devenir destructeurs pour eux-même, leur entourage et leur environnement.

Cependant, avec une activité créatrice saine en relation avec leurs dons et leurs passions, les adolescent sauront canaliser la force d’énergie brute qui pousse en eux et pourront faire le passage de la maturité émotionnelle. Ils deviendront des êtres positifs, constructifs pour leur famille et communauté et participeront dans leur société avec joie et service désintéressé.

Passage non complété 

Plusieurs individus aujourd’hui n’ont pas complétés cette phase (fautes d’engagement initiatique) et demeurent donc à ce palier de conscience adolescente. Et ce, même après avoir fait beaucoup de travail de développement personnel, de guérison ou même, de formation spirituelle. L’éducation conventionnelle et la culture de consommation évitent à tout prix la maturation.  

La conscience adolescente est caractérisé par une condition de victime, d’égoïsme, d’auto-destruction, de glamour, de critique réactive, de rébellion, de paresse ou de quête d’exploit, de consommation et de manque discipline personnelle. Tout ce qui est fait dans cette conscience est centré sur ses propres besoins personnelles, même la spiritualité.

L’adolescence est cette zone de crise entre la dépendance et l’indépendance émotionnelle. Or, cette indépendance et un idéal illusoire. La maturité est inter-relation.

DSC00797La phase de quête d’identité adolescente est initiatique et appelle un changement en profondeur. Elle peut être vécue à tous les âges et en plusieurs degrés. La crise de la quarantaine ou de la cinquantaine ne sont telle pas des souresaut d’une adolescence non complété ?

Vers la maturation

Nous croyons que notre société est prête à passer de la phase adolescente à celle de maturité. La crise est à son paroxisme. C’est une question de survie. Mais il ne faut pas s’inquièter, tout est naturel !

La révolution identitaire que nous …

Il s’agit, littéralement, de s’unir pour intégrer la sagesse de la nature qui rythme les cycles de transformations.facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmailby feather

Comments are closed.