L’éveil du Sur-Homme

La Géosophie se présente comme la base d’une transition radicale de conscience : de l’Homme moderne vers l’Homme nouveau. 

On parle ici de l’activation et de l’intégration du vaste potentiel intérieur de l’Homme, et non seulement de l’expérience spontanée et furtive du potentiel.

 

eveil du sur-homme

 

L’Homme nouveau s’identifie à sa nature profonde. Maître de sa créativité et de ses pouvoirs psychiques, il est libéré des croyances et des émotions limitatives. Étant totalement individualisé, autonomisé, il vit sous la seule gouverne de sa vérité intérieure. Dans la plénitude de son Être, l’Homme nouveau est au service du divin sur terre et créé l’Harmonie en accord avec la nature dans laquelle il vit.

Nous croyons que l’individu est prêt à se transformer. Il sent et parle sans cesse de changement nécessaire, notamment au niveau social, environnemental, économique et éducatif. De plus en plus, il comprend que pour effectuer ces changements externes, il doit commencer par lui-même et que ce changement est en fait une transformation radicale de son identité, de ce qu’il croit être, passant d’une personnalité éphémère à une âme éternelle. Ainsi, découlera une réelle transition dans nos perspectives, nos valeurs et nos habitudes de vie.

Des philosophes occidentaux comme Nietzsche, des visionnaires comme Sri Aurobindo et aussi plusieurs religions prévoyaient l’avènement du « Sur-Homme », cet Homme individualisé, autonome dans son énergie et sa conscience, qui agit en tant qu’âme incarnée dans un véhicule terrestre. Celui-ci n’oublie plus sa nature spirituelle et y puise son intelligence créative. Il est motivé à déployer ses pouvoirs psychiques dans son quotidien et son environnement, non pas pour son profit personnel, mais pour le bien de tous… Un vrai boddhisattva, selon les bouddhistes.

La plupart des traditions spirituelles s’entendent sur le fait que l’Homme est à la base une créature spirituelle et divine. Cependant, la proposition est maintenant d’incarner dans notre corps physique cette puissante sagesse et de libérer ce potentiel jusque dans notre ADN afin de réaliser cette transformation.

Ainsi, Sri Aurobindo et Mère parlaient de l’avènement progressif de la nouvelle humanité, où tous ceux qui travaillent dans cette direction incarnent le divin et s’unissent pour créer un monde à leur mesure. Ici, nous sommes loin de l’esprit réactionnaire et dépassons l’esprit révolutionnaire; nous pénétrons l’esprit évolutionnaire.

Ici, au Québec, nous avons aussi des pionniers :

- Bernard de Montréal a diffusé beaucoup d’information sur le processus d’individualisation et a démystifié l’agenda de l’égo.

- Ghis par son expérience personnel livré dans ses livrets Personnocratia démontre comment il est possible de vivre son individualisation sans le support de l’État.

- Reine-Claire Lussier et Mario Gaal sont de véritable explorateurs du processus d’incarnation. Ils relatent leur expérience de transmutation cellulaire dans leurs livres, conférences et stages au sein de l’École de vie consciente.

 facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmailby feather